Quadrature du cercle Janvier 2017

- CHANSON DOUCE de Leïla Slimani, véritable thriller terrifiant dont l’issue est assenée dès la première ligne, glaçant…

 - AU COMMENCEMENT DU 7ème JOUR de Luc Lang, ouvrage très bien construit en 3 parties dans lesquelles le voile se lève sur des non-dits et les mystères d’un passé très lourd… Un vraie réussite

 - SUR LES CHEMINS NOIRS de Sylvain Tesson qui après un grave accident prend les chemins de traverse et parcourt la France, réflexion sur sa vie, ses rencontres,  ode au courage et à l’amitié…

 - UNE VIE AVEC ALEXANDRA DAVID NEEL racontée par Marie-Madeleine Perrouet,exploratrice, philosophe, écrivain, sacrée bonne femme, dure à cuire, BD de Fred Compoy et Mathieu Blanchot

 - VALLEE DE NUIT de Michel Host, Prix Goncourt 1986, très belles pages sur Paris, sur la nature, assez noir…

- ECOUTE LE CHANT DU VENT suivi de FLIPPER 1973 de Murakami, les 2 premiers romans de ce grand auteur japonais qui viennent d’être traduits en français 37 ans après leur parution, plein de réflexions sur l’écriture, sur la vie, plein d’humour, excellent…

 - LA CONVERGENCE DES CONSCIENCES de Pierre Rabhi, appel de l’auteur à prendre conscience de notre inconscience écologique…

 - JE NE SAIS PLUS LE TITRE de Kaoutar Harchi, fable autour de l’enfermement des femmes, plus métaphore que réalité, tragique et bouleversant…

 - L’ENFANT QUI MESURAIT LE MONDE de Metin Arditi, contexte contemporain dans la Grèce actuelle, bien sans être enthousiasmant…

 - CULOTTEES de Pénélope Bagieu, BD, portraits de femmes qui ont inventé leur destin et qui ne font que ce qu’elles ont décidé de faire, très sympa…

 - GIBOULEES DE SOLEIL de Lenka Hornakova-Civade, 4 générations de femmes en Tchécoslovaquie de 1930 à 1980 devant la difficulté d’être libres…

 - LES OBUS JOUAIENT A PIGEON-VOLE de Raphaël Jerusalmy, en 1916 Guillaume Apollinaire est frappé par un obus dans les tranchées, vie de « famille » dans les tranchées, assez humoristique, bien écrit…

 - EN FINIR AVEC LES IDEES FAUSSES SUR LES PAUVRES ET LA PAUVRETE de Jean-Christophe Sarrot chez ATD Quart-Monde

 Nous avons à nouveau évoqué CE PAYS QUI TE RESSEMBLE de Tobie Nathan, ZEN de Maxence Fermine et FLEURS D’UN JOUR d’Anna-Kazumi Stahl ( à retrouver dans les comptes-rendus précédents.

 

Go to top