L'enfant qui mesurait le monde (Metin Arditi)

Notre avis :

Dans une île grecque au pire de la crise, Maraki pêche à la palangre pour gagner sa vie. Et elle élève son fils autiste, qui tente de maîtriser, par ses calculs, le désordre du monde. Une parabole sur le changement, lumineuse comme le ciel de la Méditerranée.

Résultat de recherche d'images pour "l'enfant qui mesurait le monde"

À Kalamaki, île grecque dévastée par la crise, trois personnages vivent l'un près de l'autre, chacun perdu au fond de sa solitude.
Le petit Yannis, muré dans son silence, mesure mille choses, compare les chiffres à ceux de la veille et calcule l'ordre du monde. Maraki, sa mère, se lève aux aurores et gagne sa vie en pêchant à la palangre. Eliot, architecte retraité qui a perdu sa fille, poursuit l'étude qu'elle avait entreprise, parcourt la Grèce à la recherche du Nombre d'Or, raconte à Yannis les grands mythes de l'Antiquité, la vie des dieux, leurs passions et leurs forfaits...
Un projet d'hôtel va mettre la population en émoi. Ne vaudrait-il pas mieux construire une école, sorte de phalanstère qui réunirait de brillants sujets et les préparerait à diriger le monde?
Alors que l'île s'interroge, d'autres rapports se dessinent entre ces trois personnages, grâce à l'amitié bouleversante qui s'installe entre l'enfant autiste et l'homme vieillissant.

Voir le document
Go to top