Ces orages-là

Notre avis :

En entrant dans cette maison petite et laide, Clémence n’a vu que le jardin où même mutilé, on peut vivre. Elle a tout abandonné derrière elle en espérant ne pas laisser de traces entre elle et celui qu’elle a quitté, mais saura-t-elle échapper durablement et définitivement à son emprise...

Voir le document
Go to top